Chronique horticole no 1 : Le tapis de fleurs

Chronique horticole no 1 : Le tapis de fleurs

PARTAGER

Par Sylvie Flament 

Ce qu’il nous vient le plus souvent en tête de la réussite au jardin est lié aux fleurs les plus simples. Qui n’a pas déjà rêvé devant la nature presque parfaite d’une prairie fleurie? Naturellement, nous pensons pouvoir recréer cet effet avec un simple sachet de graines mélangées… Malheureusement, celles-ci atteignent bien souvent leur pic de floraison toutes en même temps, nous donnant alors un parterre superbe durant un mois mais bien peu le reste de la saison, ou alors une ou deux fleurs prennent le dessus sur les autres, ce qui nous laisse sur notre faim!

L’idée du tapis de fleurs est d’obtenir un maximum d’effet décoratif avec un minimum de labeur. Il y a pour cela quelques grands principes :

  • Optez pour des fleurs annuelles placées dans un endroit aéré, loin des arbres, d’une grandeur minimale de 2 mètres et de forme régulière (carré, rectangle, cercle…);
  • Afin que le tapis de fleurs dure toute la saison, il faut que vous associiez des annuelles ayant des cycles de floraison différents. Par exemple, la verveine de Buenos Aires est à son apogée en août et reste jusqu’à la fin de la saison, alors que la nicotine (ou tabac) est en fleurs plus tôt mais s’achève avec le mois d’août;
  • Comme le fait un peintre en 3D, vous devrez jouer des hauteurs et des couleurs, que vous choisissiez un parterre monochrome ou polychrome;
  • Plantez par séquences répétitives, et c’est là l’élément primordial qui vous permettra de réussir votre tapis. Les séquences peuvent être de 2 à 15 fleurs, celles de 7 à 9 étant magnifiques. Les mélanges de moins de 5 composantes sont plus faciles à réaliser et donnent un petit côté simple à votre tapis.

Voici comment faire vos séquences de 9 fleurs :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4

8 7 6 5 4 3 2 1 9 8 7 6 5

9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3

On peut compliquer le tout, par exemple en encadrant certaines fleurs qui sont plus légères, ce qui leur donne plus de présence (1 2 3 4 5 1 5 2 3 4 5 1 5…), ou en intercalant sporadiquement une variété autre que celles contenues dans votre séquence de base;

  • L’espacement entre les plants et les allées est partout identique, soit de 15 à 30 cm selon la grosseur des plants à maturité;
  • Après avoir travaillé votre sol et y avoir incorporé un engrais à fleurs si possible naturel, plantez tout la même journée;
  • Mettez-vous à plusieurs si votre espace jardin est grand;
  • Arrosez chaque soir pendant la première semaine pour bien assurer la reprise;
  • Désherbez quelques semaines plus tard et un mois après.

Votre tapis bien établi ne vous demandera plus qu’arrosage et taille des fleurs fanées!