Un service animalier éthique et transparent

Un service animalier éthique et transparent

PARTAGER

Par Barbara Strachan 

En décembre 2015, le Québec s’est doté de la loi 54 pour le bien-être et la protection des animaux de compagnie. Les chiens et chats ne sont pas des meubles mais bien des êtres doués de sensibilité. Que pouvons-nous faire dans notre municipalité pour les animaux domestiques ? Voici quelques réflexions.

La SPCA Laurentides-Labelle (SPCALL) est un centre d’adoption sans euthanasie essentielle qui donne une seconde chance aux animaux errants, abandonnés ou maltraités. Elle offre aussi un service animalier à certaines municipalités qui ont à cœur le bien-être et la protection des animaux domestiques.

Les citoyens ayant perdu ou trouvé un animal peuvent s’y rendre avec des photos ou des affiches. Les propriétaires d’animaux perdus sont assurés de retrouver leur animal soigné, en santé et surtout vivant. Un registre de toute identification animale est maintenu à jour et il dispose d’un lecteur à puce.

Sur le site internet de la SPCALL, on peut voir tous les animaux qui y sont logés. Les citoyens peuvent accéder au refuge et voir les animaux 7 jours sur 7.

La SPCALL diminue la surpopulation animale en faisant de la stérilisation une de ses préoccupations majeures. Ainsi, tout animal en adoption est stérilisé. Le jumelage pour l’adoption est pensé pour que les besoins de l’animal et du futur propriétaire soient des plus compatibles. La SPCALL offre aussi une clinique de stérilisation à prix modique pour les citoyens admissibles.

À propos :

  • Des lieux sont prévus pour de l’exercice sur place.
  • Le personnel est qualifié (patrouilleurs, inspecteurs mandatés par le MAPAQ, vétérinaires et spécialistes en santé animale et en comportements).
  • On y retrouve une salle de chirurgie et d’examen ainsi qu’une infirmerie.
  • Aucune adoption n’est dirigée vers les grossistes, les laboratoires ou les usines à chiots.
  • En 30 ans, plus de 40 000 animaux y ont obtenu une deuxième chance.

En terminant, plusieurs bénévoles s’impliquent en donnant aux animaux l’affection dont ils ont tant besoin dans ces moments éprouvants. La SPCALL à son tour s’implique dans la communauté depuis toujours. Son expertise est reconnue à travers le Québec et dans plusieurs comités, tant au provincial qu’au régional.

C’est d’ailleurs la SPCALL qui stérilise les chats errants de Chance aux Chats depuis ses débuts afin de diminuer leur nombre. Elle était la première à offrir le programme de CSR (Capture, Stérilisation, Relâche) dans les Laurentides, il est maintenant temps de traiter tous les autres animaux domestiques avec autant d’humanité.

Plusieurs municipalités dans les Laurentides, dont Saint-Sauveur, Prévost, Piedmont, Sainte-Lucie-des-Laurentides, Morin-Heights, Sainte-Agathe-des-Monts, Wentworth-Nord, Ivry-sur-le-Lac, Lantier, Gore, Saint-Adolphe-d’Howard et Val-Morin, ont toutes accordé le contrôle animalier à la SPCALL, sachant que leurs résidents seraient certains de retrouver leur animal en santé et bien vivant. Ces municipalités ont toutes effectué un virage éthique et adapté aux changements de mentalité. Nous aimerions que Val-David emboîte le pas. Voulez-vous un service animalier humain et transparent, des pratiques éthiques et un service professionnel en bien-être animal et en santé animale? Ayons des pratiques conformes aux règles qui respectent les nouveaux standards en matière de bien-être animal!

Si vous abondez en ce sens… faites-le-nous savoir :

chanceauxchats@hotmail.com ou Facebook de Chance aux Chats.