L’album légendaire est maintenant disponible en ligne

L’album légendaire est maintenant disponible en ligne

PARTAGER

Par Ski-se-Dit

Le musicien et compositeur Dominique Tremblay s’est éteint le 18 juin 2015 à l’âge de 72 ans.

En 1971, l’homme au célèbre violon d’acier avait lancé, avec Philippe Gagnon, l’album Ça roule.

C’est dans un train qui les amenait en tournée dans l’Ouest canadien avec Robert Charlebois que Dominique Tremblay et Philippe Gagnon rencontrèrent Janis Joplin. Ce fut un véritable coup de foudre, et c’est cette dernière qui leur suggéra de réaliser un album qui symboliserait la naissance d’un Eastern Sound.

La musique du duo Tremblay-Gagnon remettait au goût du jour le folklore québécois en l’adaptant à tous les courants, allant même jusqu’à l’underground avec la pièce « Ça roule avec les tranck’n’steel ». Le disque Ça roule établit un pont entre le « Lindberg » de Charlebois-Forestier et le renouveau de la musique traditionnelle québécoise.

On peut écouter l’album sur le site www.dominiquetremblay.com.

L'album Ça roule
L’album Ça roule

Offre spéciale 45e anniversaire

À l’achat de la version numérique du disque Ça roule, il sera possible de se procurer la version vinyle du ballet La Scouine, œuvre commandée par les Grands Ballets canadiens. Sur la pochette de ce vinyle en édition limitée sont reproduites les gravures illustrant chacun des tableaux du ballet, réalisées par des artistes de Val-David, dont René Derouin, Pierre Leblanc et Bonnie Baxter.

Comme il n’en reste que 25 exemplaires dans les voûtes, ce disque est devenu un véritable objet de collection. Il est possible de commander l’album sur le site dominiquetremblay.bandcamp.com pour seulement 20 $, livraison incluse.

Dominique Tremblay a fait des études au Conservatoire de Montréal et travaillé comme violoniste et altiste au sein de l’Orchestre symphonique de Québec et occasionnellement au sein de celui de Montréal. Dans les années 80, la poésie l’a inspiré. Il a mis en musique les Gaston Miron, Michèle Lalonde, Raoul Duguay, Michel Garneau, Gilbert Langevin, Yves-Gabriel Brunet et Paul Chamberland. D’autres de ses œuvres ont fait danser le Ballet Eddy Toussaint et les Grands Ballets canadiens.

L’hommage offert au musicien à son décès en juin 2015 :