Moi, j’raconte des histoires…

Moi, j’raconte des histoires…

PARTAGER
Photo par Sandra Mathieu

Par Sandra Mathieu

« … des histoires que vous m’avez contées, j’les raconte à ma manière, mais tout seul, j’peux pas les inventer ». Ce n’est pas moi qui l’ai dit, c’est Paul Piché qui l’a chanté!

Les gens me demandent souvent pourquoi je suis devenue journaliste. C’est exactement pour cette raison! Moi qui ne tiens pas en place et qui ai constamment été tentée de changer de carrière par simple curiosité et par passion passagère, j’ai enfin trouvé chaussure à mon pied. Pour le reste de ma vie, j’ai le goût de rencontrer des êtres inspirants, dévoués et contagieux qui changent le monde à leur façon. J’ai envie de raconter l’histoire des humains derrière les petits et les grands succès. Autant de tranches de vie dont je me fais un devoir de dévoiler l’essence, le petit détail qui change tout, l’étincelle par où tout a commencé, les grandes étapes… Je me plonge dans leur quotidien, au cœur de leurs bons coups autant que de leurs défis.

Détrompez-vous, je ne fais pas ça les deux doigts dans le nez. Je me mets beaucoup de pression pour désamorcer tout en délicatesse les portes fermées et les fragilités. Je dois sans répit combattre cette gêne qui me retient si souvent de plonger dans la vie d’un inconnu.

Comme j’étais une fillette maladivement timide, mon père m’a toujours dit : « Pour aborder quelqu’un de nouveau, joue un rôle, mets-toi dans la peau d’un journaliste et pose des questions, ensuite tout ira naturellement, car les gens adorent parler d’eux. » Je me suis fait prendre au jeu, et, aujourd’hui, je gagne ma vie grâce à ce personnage que j’ai si souvent interprété.

Je me sens privilégiée de pouvoir entrer dans l’intimité des gens, de découvrir d’où ils viennent et où ils vont, de plonger mes yeux dans les leurs, d’apprivoiser les silences qui mènent au bout d’une émotion, d’observer leurs réactions et ainsi déceler des parcelles de leur personnalité.

Ce métier que je chéris me permet aussi par moments de me lier d’amitié, mais surtout de découvrir un peu plus chaque jour notre région singulière et les acteurs qui ont contribué à son épanouissement, et ceux qui font l’histoire au moment où j’écris ces lignes.

Photo par Sandra Mathieu
Photo par Sandra Mathieu