Vingt organismes communautaires font la grève

Vingt organismes communautaires font la grève

PARTAGER
Le député Claude Cousineau a rencontré des membres d’organismes communautaires réunis à la Colombe le 7 novembre.

Par Jean-Patrice Desjardins

À l’instar des autres régions du Québec, les organismes communautaires autonomes de la MRC des Laurentides participant à la campagne Engagez-vous pour le communautaire ont rencontré le député M. Claude Cousineau lundi au Centre pour femmes La Colombe à Sainte-Agathe-des-Monts, afin de témoigner de leur réalité par des exemples réels.

Plus de 35 personnes étaient présentes, et plusieurs ont pris la parole pour expliquer la nature de leurs difficultés, l’aide reçue, ainsi que des solutions concrètes.

Partout au Québec, de nombreux organismes font une grève symbolique les 8 et 9 novembre alors qu’ils participent à la campagne Engagez-vous pour le communautaire. On parle ici de journées de grève, de fermeture et d’interruption d’activités qui donneront lieu à diverses actions. Ces journées culmineront en une grande manifestation pour demander un réinvestissement massif dans les services publics, les programmes sociaux et les organismes communautaires.

Une vingtaine d’organismes de la MRC des Laurentides emboîtent le pas dans ce mouvement de grève.

À Sainte-Agathe-des-Monts, Sophie Dion, de l’Association des personnes handicapées intellectuelles des Laurentides, a pris le micro pour réclamer le renouvellement de l’aide financière gouvernementale pour les organismes communautaires. « C’est un appel au politique de reconduire la Politique gouvernementale sur l’action communautaire. Ces organismes ont un point en commun : ils sont près de leurs membres et permettent à des gens de reprendre du pouvoir sur leur vie, de retrouver une forme d’autonomie.

« Tout ce qu’on apporte comme soutien aux personnes comme investissement dans notre communauté est peu connu et reconnu. On s’attend de nous qu’on fasse toujours plus avec moins, sans broncher, alors que notre rôle est aussi de dénoncer des situations d’injustice, de violence », a dit Sophie Dion.

Claude Cousineau, député de Bertrand, a pris note du message lancé par les organismes communautaires et assuré que lui-même, comme les autres députés, transmettra le message à l’Assemblée nationale.

Il a dénoncé l’annonce récente faite par le gouvernement en place d’un surplus budgétaire. « C’est scandaleux alors qu’on sait que ce sont les mieux nantis de la société qui en ont profité durant la dernière année », a-t-il dit, faisant référence à la hausse salariale des médecins.

Des représentants du communautaire entourent ici Claude Cousineau.
Des représentants du communautaire entourent ici Claude Cousineau.