Parution de décembre 2016

Parution de décembre 2016

PARTAGER

Le mot de la fin

par Suzanne Lapointe
Présidente sortante du conseil d’administration

Il est temps de passer le flambeau, après plus de dix ans. De laisser la place à une nouvelle présidente. Nous avons choisi Nathalie Cauwet. Vous la connaissez déjà comme coordinatrice du Théâtre du Marais. Et la connaître, c’est l’adopter!

Téléchargez l’édition d’octobre 2016 en format PDF en cliquant sur l’image.
Téléchargez l’édition d’octobre 2016 en format PDF en cliquant sur l’image.

Je quitte le journal avec le sentiment du travail accompli, enrichie d’un bagage de connaissances qui n’a pas de prix. Tout au long de ces dix ans, j’ai travaillé avec des personnes exceptionnelles qui n’avaient qu’un seul but : assurer la qualité et la pérennité du journal.

Il faut dire qu’on n’a pas chômé. Il y a eu des hauts et des bas, mais je peux vous dire avec une grande fierté que le journal est aujourd’hui en bonne santé.

Non seulement en santé, mais aussi en constante évolution, grâce notamment à son rédacteur en chef Michel-Pierre Sarrazin, le visionnaire du Ski-se-Dit.

Cette année, nous avons concentré nos efforts, entre autres, sur notre site Web. Nous avons pu le dynamiser, le rendre plus fonctionnel, grâce à une aide du ministère de la Culture et des Communications, en association avec l’AMECQ (Association des médias écrits communautaires du Québec), un organisme qui travaille sans relâche dans l’ombre pour tous les journaux communautaires de la province. Notre nouveau site est beau de par sa simplicité; il est bien pensé et facile d’accès.

Je voudrais remercier tous ceux qui ont participé aux collectes de fonds chaque année depuis une décennie, et particulièrement cette année. Nous en organisions trois en octobre et vous avez bien répondu, encore une fois. Merci, au nom de tous les résidents qui sont heureux d’avoir un journal qui parle d’eux, pour eux.

L’expression africaine il faut tout un village pour éduquer un enfant peut facilement s’appliquer à notre journal : ça prend l’effort conjugué de toute une communauté pour le faire grandir et l’aider à tenir sa place dans notre microsociété. C’est ce que fait le Ski-se-Dit depuis 44 ans. C’est ce que nous faisons ensemble; c’est ce qu’il faut faire pour tenir en échec la rumeur, les bavardages inutiles et néfastes. Le journal, c’est un courant de nouvelles qui irrigue en permanence l’esprit communautaire. Je suis fière d’avoir participé à l’une des étapes de son évolution. Avec reconnaissance, pour tous ceux qui m’ont épaulée dans cette tâche.

Photo par Roger Gaudet
Photo par Roger Gaudet