Lantier reçoit un « coup de pouce » de Val-des-Lacs

Lantier reçoit un « coup de pouce » de Val-des-Lacs

PARTAGER
Les maires de deux municipalités ont appuyé les bénévoles de Coup de pouce Val-des-Lacs : (première rangée) le maire de Val-des-Lacs, Jean F. Delisle, la directrice Suzanne Cloutier, le maire de Lantier, Richard Forget, (seconde rangée) les bénévoles Denis Tremblay, Pierre Flynn, Serge Ennis, Mireil Rail, Lise Rainville, Denise Rainville et Mélanie Payette.

Par Jean-Patrice Desjardins

Le comptoir d’aide alimentaire Coup de pouce Val-des-Lacs desservira les familles dans le besoin provenant de Lantier grâce à une aide conjointe de deux municipalités.

À la suite du décès de Jacqueline McDonald en 2016 et au départ de nombreux bénévoles, le comptoir alimentaire Les Samaritains de Lantier n’a pu offrir le service de paniers à la rentrée de septembre dernier. Le comptoir a ensuite annoncé qu’il fermait ses portes.

Dans un geste qui est un retour d’ascenseur, car Lantier a longtemps accueilli les familles de Val-des-Lacs, le comptoir d’aide alimentaire Coup de pouce Val-des-Lacs a annoncé devant les médias, le 1er février dernier, qu’il prendra dorénavant en charge les familles du secteur de Lantier.

L’organisme bénéficie d’une aide de la municipalité de Lantier de l’ordre de 3500 $, une aide ajoutée aux 5000 $ fournis par la municipalité de Val-des-Lacs pour assurer les opérations du comptoir et acheter des denrées. Les activités du comptoir se font toujours dans un local prêté par la municipalité.

Le maire de Lantier, Richard Forget, affichait une certaine émotion lors de l’annonce de la prise en charge par Val-des-Lacs : « Jacqueline McDonald était très présente et dévouée, donnant 20 années de sa vie pour cette cause. Nous sommes très heureux de voir que le comptoir de Val-des-Lacs reprend le flambeau. »

« Cela n’a rien d’exceptionnel », a ajouté le maire de Val-des-Lacs, Jean F. Deslisle. « Ce sera bénéfique pour les familles. C’est un cadeau et, en même temps, une communion entre les deux municipalités. » La municipalité a toujours sur la table un projet de centre communautaire qui profiterait, entre autres, au comptoir alimentaire.

La directrice du comptoir d’aide alimentaire Coup de pouce Val-des-Lacs, Suzanne Cloutier, a salué le travail de son équipe. « On est parti de presque rien il y a quatre ou cinq ans. Aujourd’hui, de 12 à 15 bénévoles s’impliquent au comptoir chaque semaine. Ce sont ces bénévoles qui ont l’idée d’intégrer à nos activités les gens de Lantier. En tout, ce sont près de 40 familles qui font appel à nos services chaque semaine. »

Toujours dans le but d’aider les gens à acquérir des pratiques saines en alimentation, le Comptoir a aussi lancé un nouveau projet, des ateliers de cuisine mensuels pour les jeunes âgés de 7 et 14 ans.