C’est parti pour le fatbike au parc régional Val-David/Val-Morin

C’est parti pour le fatbike au parc régional Val-David/Val-Morin

PARTAGER
Un groupe de cyclistes essaie la boucle pour la première fois.

Par Jean-Patrice Desjardins

Les adeptes du vélo sur neige ou fatbike ont accès, depuis le 6 mars, à un sentier balisé dans le parc régional Val-David/Val-Morin pour le restant de l’hiver. Le projet-pilote demandé par un groupe de pratiquants de ce sport à Val-David a été accepté par le conseil municipal et un comité attend vos commentaires!

Le conseil municipal a adopté le projet, le 14 février dernier, pour ensuite réunir les cyclistes, les employés municipaux et les employés du parc régional dans le but de mettre en branle le projet.

Une boucle entièrement balisée permet aux adeptes du «vélo obèse» de faire des randonnées en empruntant la Rustique, une piste utilisée en été, puis un trajet actuel pour la raquette, les pistes L, E, C et D.

La boucle débute et se termine au chalet d’accueil Anne-Piché. La moitié du trajet demandera un effort de cohabitation entre les cyclistes et les raquetteurs.

Déjà lundi après-midi le 6 mars, les premiers cyclistes arrivaient au parc pour essayer une piste qu’ils avaient préalablement préparée en la sillonnant en raquette, pour taper la neige.

L’accès se fera uniquement durant le jour, en semaine, et selon les conditions de neige.

Un sondage

Le groupe de cyclistes qui faisait pression sur les dirigeants du parc depuis le début de l’hiver a confirmé qu’ils seraient présents à la table du comité de réflexion, un mandat confié à la firme Communagir, qui étudiera l’impact et la compatibilité du fatbike avec la réserve naturelle qu’est le parc régional.

 «Ce sera l’occasion de faire la démonstration de ce qu’on pense depuis le début: la cohabitation entre le fatbike et la raquette est possible dans un même sentier», explique Éric Martineau, un des adeptes.

Déjà, à l’accueil du parc, on remet une feuille de sondage aux usagers pour ramasser les commentaires sur la cohabitation entre les skieurs, les raquetteurs et autres usagers du parc avec les cyclistes à grosses roues.

Fat bike au parc régional