Inauguration d’un panneau historique de la résidence des sœurs de Sainte-Anne

Inauguration d’un panneau historique de la résidence des sœurs de Sainte-Anne

PARTAGER
Denis Charlebois - Conseiller municipal Lynne Lauzon - Directrice du service Loisirs et culture Nicole Davidson – Mairesse de Val-David Paul Carle – Recherche et rédaction François Cliche – Graphiste Bernard Généreux – Directeur général Daphnée Cyr – Responsable des activités culturelles et coordonnatrice du projet

par Ski-se-Dit

Un panneau d’interprétation historique de la résidence Sainte-Esther, affectueusement appelée le Couvent des sœurs de Sainte-Anne par la population, a été inauguré le 29 mai en présence des principaux collaborateurs au projet.

Le but du projet est de partager l’histoire de ce lieu phare pour le village de Val-David. Rappelons que la résidence a été construite en 1922 pour accueillir des sœurs malades. La région était alors reconnue pour ses vertus curatives, comme en témoigne la dizaine de sanatoriums présents sur le territoire de Sainte-Agathe-des-Monts.

Avec le temps, le lieu devient un espace de repos et de retraite fermée pour les sœurs de la Congrégation des sœurs de Sainte-Anne. Dans les années 1980, plus de 300 religieuses y séjournent durant l’été.

Au début du siècle, la Congrégation poursuivait l’objectif de remédier à la situation pitoyable des écoles rurales. Les soeurs se mettent au travail dès leur arrivée en 1922 à L’Académie du Sacré-Cœur et par la suite dans la nouvelle école Sainte-Marie de Val-David, construite en 1952. Elles s’impliquent également dans la vie communautaire du village en œuvrant auprès des moins nantis.

L’organisme Imagine fait l’acquisition de la résidence en 2016 afin d’y établir l’école Imagine au sein d’un projet collectif intégré.

Inscrite au Registre du patrimoine culturel du Québec en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, l’ancienne résidence Sainte-Esther de la Congrégation des sœurs de Sainte-Anne présente un intérêt historique, architectural, environnemental et communautaire important pour les citoyens de Val-David. Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cadre de son Entente de développement culturel.