La tarte à la tomate ou le nirvana estival

La tarte à la tomate ou le nirvana estival

PARTAGER

par Louise Duhamel, cuisinière et résidente de Val-David

Quoi de meilleur qu’une tomate fraîchement cueillie au potager ou achetée en saison au marché? Croquée telle quelle ou juste assaisonnée d’une pincée de fleur de sel, un rien lui suffit… Divin!

Grande voyageuse, la tomate a su se faire aimer dans le monde entier. Partout on cuisine la tomate, particulièrement en Italie, où on l’appelle « pomodoro » (de pomo d’oro, « pomme d’or »). On aime la tomate en coulis ou en passata à l’italienne, en salade avec des bocconcini et du basilic, en soupe froide ou chaude. On aime aussi la tomate verte frite à la mode du Sud ou encore le pan tumaca, qui ressemble à des tapas espagnoles similaires à la bruschetta italienne, soit du pain grillé frotté à l’ail, avec de la chair de tomate et qu’on arrose d’un filet d’huile d’olive. L’été, c’est le moment rêvé pour servir la sauce mexicaine pico de gallo sur une grillade de viande ou de poisson. Ceux qui aiment suivre les tendances oseront la salade de tomate, de melon d’eau et de feta ou la gaspacho composée de ces mêmes ingrédients. Rafraîchissant, miam!

La simplicité a bien meilleur goût. Voici donc une recette facile de tarte à la tomate, un plat typique de la cuisine française familiale. Cette tarte est un de mes favoris lorsque les tomates sont à leur mieux. L’utilisation de moutarde forte, dite de Dijon, est probablement le secret de l’intensité de ce plat. Ne craignez pas d’en badigeonner joyeusement le fond de tarte. La moutarde ajoutera du piquant, sans pourtant vous monter au nez! Vous ne le regretterez pas. Pour ce qui est du choix des tomates… elles feront toutes l’affaire. Vous voulez un effet arc-en-ciel? Il suffit d’intercaler des tranches de tomates de différentes couleurs! Vous préférez utiliser les petites tomates « cerises »? Coupées en deux, elles donneront un aspect mosaïque à votre tarte. Vous avez plutôt un faible pour la variété « cœur de bœuf »? Ce sera le nirvana!

Le choix d’herbes fraîches pour personnaliser la tarte vous appartient. Vous préférez l’origan au basilic? Pourquoi pas. Un peu de ciboulette ou de livèche ici et là sur la tarte à sa sortie du four lui donneront du caractère. Osez, mettez-y votre signature.

Recette (pour 4 à 6 personnes)

500 g (1 lb)                 de pâte feuilletée ou brisée au beurre

200 g (½ lb)                de fromage râpé (gruyère ou emmental ou un mélange des deux)

4 à 5                            tomates, selon la grosseur

2 gousses                    d’ail

45 ml (3 c. à soupe)    de moutarde forte

Au goût                      sel et poivre

Au goût                      basilic ou herbes de votre choix

Au goût                      huile d’olive

Préparation

•          Roulez la pâte et déposez-la dans une tourtière ou sur une plaque à biscuits. Réfrigérez au moins 30 minutes avant de poursuivre.

•          Préchauffez le four à 200 °C (400 °F).

•          Tranchez les tomates en rondelles d’un demi-centimètre. Salez et faites dégorger de 5 à 6 minutes.

•          Piquez la pâte refroidie à l’aide d’une fourchette. Badigeonnez le fond de tarte de moutarde. Parsemez-y le fromage râpé et garnissez des tranches de tomates que vous aurez épongées. Assaisonnez au goût.

•          Mettez la tarte au four sur la grille du bas et faites cuire 25 à 30 minutes.

•          Au sortir du four, arrosez la tarte d’un filet d’huile d’olive, parsemez de feuilles de basilic et, si vous aimez, d’un concassé d’olives noires.