Santé

Santé

On bouge à l’école Saint-Jean-Baptiste de Val-David!

Un «Vélothon» est organisé pour les élèves de l’école Saint-Jean-Baptiste pour recueillir des fonds et promouvoir les saines habitudes de vie.

Comprendre les propriétés de la tisane d’avoine

Le 11 juin dernier, la Clef des Champs a célébré la Fête de la plante médicinale, un hommage annuel orchestré par la Guilde des herboristes qui se tient aux quatre coins de la province.

Un service animalier éthique et transparent

En décembre 2015, le Québec s’est doté de la loi 54 pour le bien-être et la protection des animaux de compagnie. Les chiens et chats ne sont pas des meubles mais bien des êtres doués de sensibilité. Que pouvons-nous faire dans notre municipalité pour les animaux domestiques ? Voici quelques réflexions.

Trop, c’est comme pas assez

Pour les soins de santé comme dans la vie, trop, c’est comme pas assez. La médecine occidentale a fait des bonds de géant au cours du dernier siècle, surtout après la Deuxième Guerre mondiale. C’est en partie la technologie médicale qui a permis que l’espérance de vie d’un homme au Canada passe de 59 à 80 ans entre 1920 et 2015.

La vague SUP prend d’assaut les Laurentides

Je suis tombée sous le charme du SUP (alias Stand Up Paddle ou encore surf à pagaie) aux Îles-de-la-Madeleine l’été dernier. Il ne m’en fallait pas plus pour ajouter à mon panier virtuel ma planche gonflable de rêve qui m’accompagnerait facilement autant dans mes escapades québécoises que lors de mes voyages outremer.

Ils ont défié leur santé

Deux Val-Davidois, Virginie Roy et Charles Saint-Pierre, s’étaient donnés comme mission de regrouper des gens vers un objectif commun, la santé. Quoi de plus rassembleur que de courir ou marcher autour de notre village? C’est comme ça qu’est né l’activité Défie ta santé, présentée pour la première fois le 12 mai dernier.

La médecine est de plus en plus féminine

Le fameux Dr Welby est encore présent dans l’imaginaire de beaucoup de Québécois ayant regardé ce téléroman populaire dans les années 1970. Il fut une époque où le médecin de famille, toujours un homme, faisait des visites à domicile, travaillait à l’urgence et en cabinet, et était de garde 24 h/24 — un modèle qui reposait bien sûr sur une conjointe qui, dans l’ombre, assurait le bon fonctionnement de la maisonnée. Disons simplement qu’on ne voyait pas souvent les médecins du temps promener leurs enfants en poussette ou changer des couches.

Choix de la rédaction

les-nouvelles-ssd

Abonnez-vous à l'infolettre

Soyez avisé des nouvelles récentes et importantes.

Pour compléter votre adhésion, veuillez répondre au courriel de confirmation.