Maison Actualité Achat local, choix qualité : Dominique sans frontières

Achat local, choix qualité : Dominique sans frontières

Photo : Suzanne Lapointe

Suzanne Lapointe et MPS

 

Il est dit que les plantes peuvent exister sans nous. Mais clairement, l’être humain ne peut pas vivre sans elles. Bien que nous ayons encore beaucoup à apprendre sur les forces mystérieuses qui conjuguent la vie sous toutes ses formes, l’horticulture, comprise comme l’art de se faire du bien, peut augmenter de façon importante le niveau d’estime de soi, de motivation par le contact avec la fragilité, la beauté et la résilience du monde végétal. En un mot comme en cent, fréquenter les plantes adoucit les mœurs!

Dominique Guay, la maestra des fleurs et des plantes saisonnières au Marché Gariépy, sur la 117 à la sortie de Val-David, a depuis longtemps compris que personne n’a les moyens de s’offrir de la mauvaise qualité. Son royaume floral est élaboré autour de ce principe. Plus de 4000 espèces de plantes s’épanouissent dans les serres qu’elle orchestre comme une symphonie de couleurs et de végétaux bien nourris, bien aimés, bien soignés. Et les prix de vente sont tout à fait dans le même esprit.

Il faut dire que le parcours de Dominique était, au-delà de sa préférence pour l’horticulture, destiné à soigner autant les gens que les pousses. Après des études en soins infirmiers et son DEP en horticulture et aménagement paysager, elle a d’abord travaillé dans de grandes serres industrielles comme chef de production, avant de découvrir que la vraie qualité de la production horticole réside plutôt dans les petites serres familiales. C’est auprès de celles-ci qu’elle alimente désormais son royaume.

Petite, elle rêvait de devenir médecin sans frontières. Aujourd’hui, alors qu’elle habite Val-Morin avec ses enfants, après quelques années d’activités en soins infirmiers et en tourisme, ce qui concorde avec son désir pour tout ce qui bouge et qui vit, elle a eu l’idée de proposer aux enfants de l’école Sainte-Marie de faire leurs propres semis, histoire de faire comprendre aux bouts d’chou la base de la vie des plantes. Enthousiasme chez les petits : chacun de planter, de noter dans un calepin l’évolution de ses plantes, chaque jour. C’est ainsi que la production des tomates a pu être vendue au marché! Derrière l’école, on peut encore voir les bacs que Dominique a construits pour cette expérience pédagogique exceptionnelle.

Aujourd’hui, Dominique a transformé les serres de M. Gariépy en véritable jardin botanique. Les plantes rayonnent, que ce soit dans la section des ombrières, dans les pots et jardinières, ou dans l’espace réservé aux légumes. Après quatre ans de soins intensifs, les serres du Marché Gariépy, sous la houlette de Dominique Guay, resplendissent de santé. Après tout, Dominique a peut-être fini par réaliser son rêve sans frontières, en prenant soin des plus belles plantes dans le nord!