Maison Art et culture L’œil du photographe : comment le développer

L’œil du photographe : comment le développer

par Bruno Larue, photographe

Quand j’ai commencé en photographie, j’entendais souvent l’expression « avoir l’œil ». Je comprenais que cela devait faire référence à une forme de talent, mais je ne savais pas exactement ce que cela voulait dire…

C’est seulement quelques années après que j’ai compris que cela signifiait « avoir le sens du goût visuel ». Exactement comme on dit d’un chef cuisinier qu’il a du palais. En gros, c’est savoir reconnaître si l’image que l’on regarde en est une de qualité.

Voici trois façons de développer votre oeil de photographe.

1- Pratiquez, pratiquez, pratiquez…

Si vous voulez apprendre la photographie, le talent seul ne suffira pas; c’est en pratiquant que l’on s’améliore. En anglais, on appelle ça avoir du « grit », être tenace!

Les appareils numériques permettent de faire une tonne d’expériences tout en s’amusant : il arrive même que l’on découvre une superbe image seulement une fois devant l’ordinateur. Et si l’on ne s’était pas permis plusieurs essais, on serait passé à côté! L’important, c’est de savoir reconnaître qu’il y a quelque chose d’intéressant.

2- Nourrissez-vous d’images de qualité… que ce soit de la photographie ou de la peinture

En effet, on apprend aussi la photographie en observant. On l’a vu, avoir l’œil photographique, c’est savoir reconnaître une bonne image. Or, on peut exercer son œil en regardant le travail d’artistes accomplis et ainsi s’imprégner d’un visuel de qualité.

On en trouve partout, maintenant : sur le web, dans les galeries, dans les expositions…

Toutefois, sachez que vous allez bien mieux « ressentir » les images dans les galeries et les expositions : c’est beaucoup plus puissant en vrai que de regarder une image sur le web. C’est un peu comme si on comparait le fait d’écouter un disque chez soi ou de voir l’artiste en spectacle.

3- Apportez un cadre photo style « diapo » en tout temps pour exercer votre œil

Vous pouvez exercer votre œil de photographe sans transporter tout votre matériel photo, souvent lourd, et faire les réglages techniques : ayez toujours avec vous un cadre à diapositive, ou fabriquez-en un vous-même avec du carton blanc, et posez ce cadre sur la réalité qui vous entoure. Cet exercice vous aidera à percevoir la réalité sous un nouveau jour et à développer votre vision photographique sans utiliser votre cerveau logique.

Si vous souhaitez aller plus loin, j’offre 2 sessions de 4 cours à Val-David cet automne. Voici un descriptif de cette formation :

Apprenez à utiliser votre appareil photo en mode manuel pour saisir toutes les occasions photographiques qui s’offrent à vous, ce qui correspond à la partie technique de la photographie. Apprenez aussi à prendre confiance en vous et à développer votre œil de photographe pour amener votre créativité dans vos images. Pour débutants et intermédiaires. Note : vous devez avoir votre propre matériel.

Écrivez-moi à [email protected]Pour voir mon travail et d’autres articles gratuits, visitez brunolarue.com.