Maison Exclusif Horticulture : Créer un bouquet de fleurs

Horticulture : Créer un bouquet de fleurs

Horticulture :

Créer un bouquet de fleurs

 

Annie Lord

 

On peut tout à fait créer un joli bouquet spontanément en parcourant notre jardin ou un champ en fleurs. Les enfants le font si naturellement, on le sait bien! Voici quelques pistes pour s’amuser à faire un bouquet.

 

La cueillette

Les plantes indigènes du Québec ont souvent un cycle de reproduction très long; elles ont besoin de vivre plusieurs années avant même de commencer à produire des semences. Pour cueillir des plantes sans nuire à l’environnement ni à la pérennité de votre jardin, je vous invite à lire ma dernière chronique sur l’éthique de cueillette et sur quelques points essentiels.

Pour ne pas créer un bouquet qui fane en quelques heures, l’idéal est de ne jamais cueillir les fleurs en plein soleil; attendez plutôt une journée nuageuse ou la fin de la journée. Après avoir cueilli les fleurs qui auront attiré votre œil, il suffit de les déposer dans un seau d’eau fraîche. Laissez-les dans un endroit frais à l’ombre, le temps de vous préparer pour votre création. Le choix du vase est important : il sera en quelque sorte le « miroir » de votre bouquet. Si vous utilisez un vase bas et large, le bouquet aura la même forme, et si vous préférez un vase haut et étroit, le bouquet le sera lui aussi.

 

La disposition des fleurs

Toutes les techniques sont bonnes. Souvent, je trouve que la meilleure manière de créer est de ne pas suivre de règles et de « laisser parler les branches ». Se mettre dans un mode d’écoute et suivre ce qui se passe est le mode de création que je préfère. Mais puisque tout et son contraire sont aussi vrais, il est parfois intéressant de se fixer quelques règles pour s’orienter.

D’abord, un bon moyen pour commencer le bouquet est d’y créer un « nid » de différents feuillages et de branches; cette base sera la toile de fond pour les fleurs.

Laissez-vous inspirer par les formes, les couleurs et les textures pour guider vos gestes.

Ensuite, ajoutez les fleurs principales : celles qui attirent le regard et qui sont souvent les plus grosses.

Ensuite, les fleurs secondaires : celles qui sont plus délicates et légères.

Il est donc plus facile de commencer par les branches plus robustes et terminer avec les plus fines.

 

Quelques plantes intéressantes en été

Dans la nature : marguerites, eupatoires, carottes sauvages (bien les identifier), graminées, rudbeckies, verges d’or (encore vertes), vergerettes de Philadelphie.

Dans votre jardin : astilbes, digitales, delphiniums, différents cultivars d’échinacées, échinops.

 

 

Annie Lord est fleuriste et coureuse des bois. Elle propose des bouquets à l’année à partir de ses cueillettes sauvages ou de ses propres jardins et offre des ateliers floraux.

www.annielordartisteflorale.com