Maison Communauté Lorraine Hamel : Un automne occupé!

Lorraine Hamel : Un automne occupé!

Un automne occupé!

Plusieurs personnes croient que le meilleur moment pour inscrire sa propriété sur le marché, c’est le printemps. Détrompez-vous! Habituellement, plus de 30 % des propriétés se vendent entre le 1er septembre et le 20 décembre chaque année. La motivation pour plusieurs acheteurs se trouve dans le désir de passer les fêtes sur le bord du feu et de dévaler les pentes de ski.

Imaginez cette année, avec la surchauffe du marché et l’engouement de s’installer dans les Laurentides! Nous avons un été fort occupé. Les clients acheteurs ont différents projets. Certains veulent un chalet pour s’échapper de la ville, d’autres décident de s’établir à temps plein.

Il y aura des p’tits nouveaux dans les écoles et de nouveaux clients pour les commerces de nos belles Laurentides.  Ils auront à s’adapter à un rythme de vie différent, c’est ce qu’ils ont choisi!

Une chose est certaine, il n’y a pas assez de propriétés sur le marché pour tout ce beau monde. Devant la colossale demande, certains croient qu’ils peuvent vendre facilement leur maison en moins bonne condition. C’est une erreur, car même si les prix sont à la hausse dans un marché de vendeurs, les acheteurs sont bien informés.

Combien de temps cette surchauffe du marché durera-t-elle? Nous n’en avons aucune idée. Une chose est certaine, les notaires, les arpenteurs et les inspecteurs sont débordés.

Les vendeurs doivent mettre leur propriété à niveau. Je m’explique… Oui, bichonner l’intérieur pour une belle et bonne mise en marché, mais aussi tout ce qui ne se voit pas! Les fissures au solage, les installations septiques, la qualité de l’eau du puits, les gouttières tombantes, les toits à refaire, l’entrée extérieure et le stationnement mal entretenu font fuir les potentiels clients.

Si vous prévoyez vendre votre propriété, mettez-y un peu de temps et d’amour! Participez en famille aux différentes tâches. Je reçois souvent le commentaire : « Eh bien, pourquoi je n’ai pas fait ça avant? Ça me fatiguait, puis en fin de compte, ça n’a pas coûté si cher, et là je l’ai fait pour les autres au lieu d’avoir pensé à moi. » Prenez le temps de bien faire les choses et mettez ainsi toutes les chances de satisfaire le client tout en vous rendant heureux!

Votre propriété est votre plus gros investissement. Pourquoi ne pas lui donner un peu d’amour!