Maison Actualité Série Ma couleur francophone : Simon Houle, au Nunavut

Série Ma couleur francophone : Simon Houle, au Nunavut

Se porter à la défense de la langue française est plus que jamais une nécessité et un devoir au Canada. La culture et l’épanouissement d’une communauté reposent sur sa langue. Le journal Ski-se-Dit, en faisant le meilleur usage possible de la langue française dans ses communications et en s’associant à tous les organismes qui agissent pour le bon usage du français, souhaite participer à l’épanouissement du français et de tous celles et ceux qui chérissent cette langue.

+

Le lien avec la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) ci-joint permet de voir et d’entendre haut et clair une langue française parlée avec fierté d’un océan à l’autre.

Cette semaine, on visite le Nunavut, là où s’est établi Simon Houle, qui dit pouvoir vivre en français à Iqaluit sans aucun problème, que ce soit à l’épicerie, en taxi ou à l’école ou la garderie pour les plus jeunes. Nunavut, qui signifie « notre terre », métropole du Nord, intègre généreusement les Franco-Nunavois.

Pour en apprendre plus sur la situation du français au Nunavut, lisez ce texte de la série Mieux se connaîtrehttps://ski-se-dit.info/2021/05/serie-mieux-se-connaitre-nunavut-la-francophonie-aux-portes-de-larctique/

Ma couleur francophone est une série de vidéos de la FCFA qui brosse le portrait de 13 francophones du Canada, décrivant à leur manière une réalité quotidienne de vivre en français et la fierté d’être francophone. S’inscrivant dans la lignée du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes au mois de juin 2021 en mode virtuel, cette série, que nous présenterons au fil des semaines, donne l’occasion de découvrir les histoires fascinantes de francophones et de voir qu’à travers la couleur de chacun, nous pouvons être fiers de faire partie de cette belle grande famille qu’est la francophonie!