Maison Actualité Entretien avec Dominique Forget, mairesse de Val-David : Plan de mobilité active

Entretien avec Dominique Forget, mairesse de Val-David : Plan de mobilité active

Capture d’écran du PMA

Chronique Entretiens sous les grands pins no 8 : avec Dominique Forget, mairesse

 

Elisabeth Gibeau

Résidente de Val-David

 

 

Sous les grands pins, nous nous entretenons de sujets qui touchent à cette nature qui nous entoure.

 

Profiter de nos attraits naturels pour se déplacer activement semble motiver, dans nos villages, plus d’un résident et touriste. À l’automne 2021, avant les élections, le conseil municipal a adopté le plan de mobilité active (PMA), préparé par la firme WSP, et qui présente un portrait de la mobilité à Val-David accompagné de recommandations pour accroître les modes de déplacement actifs. Parmi celles-ci : bonifier le nombre de passages pour piétons et cyclistes aux intersections; revoir l’aménagement de la rue de l’Église pour y implanter des voies cyclables unidirectionnelles; augmenter la présence de trottoirs et de sentiers; aménager des passerelles aux endroits clefs pour franchir les cours d’eau; compléter le réseau actif vers les municipalités adjacentes; etc.

À court terme, quelles sont les recommandations que souhaite adopter la Municipalité? Une rencontre récente avec la mairesse Dominique Forget a permis d’en savoir plus sur les intentions du nouveau conseil municipal et sur les projets en matière de déplacements actifs qui seront concrétisés dans les prochains mois.

Capture d’écran du PMA

« Une partie du PMA a été faite avec Vélo Québec, pour mieux penser la circulation en vélo au village, explique la mairesse. Par exemple, le long du 1er rang de Doncaster, des blocs de béton seront bientôt installés pour sécuriser la piste cyclable en place. » Aussi, ajoute-t-elle, « prochainement, il faudra refaire l’aqueduc devant l’école Saint-Jean-Baptiste. Nous en profiterons pour ajouter des aménagements favorisant le transport actif ». Une piste cyclable vers la nouvelle école est aussi dans les cartons.

Beaucoup de familles habitent de l’autre côté de la 117 et veulent pouvoir se déplacer vers le village autrement qu’en voiture. Cette demande répétée a été entendue et un projet pilote de 2 ans va débuter au printemps pour faciliter les déplacements vers le cœur du village : le ministère des Transports du Québec (MTQ) va installer des bollards jusqu’au trottoir existant sur la 117, à partir de la rue du Sommet-Vert, créant ainsi un corridor protégé pour le vélo ou la marche. Une traverse sur la 117 face au chemin de l’Île est aussi en évaluation par le MTQ, de même que la possibilité de réduire la vitesse à 50 km/h dans ce secteur.

Capture d’écran du PMA

« Nous avons aussi mandaté des employés municipaux pour évaluer les possibilités de faire communiquer entre elles les rues du Sommet-Vert et les suivantes, par des liens piétonniers permettant d’éviter aux enfants, notamment, d’avoir à descendre sur la 117 pour remonter sur les rues voisines », ajoute la mairesse Forget.

« Évidemment, on continue de travailler avec le MTQ pour faire rouvrir le ponceau sur le chemin de la Rivière, entre les rues Léveillée et Sainte-Olive – le PMA permettra de justifier la pertinence d’y aménager une voie de contournement et une piste cyclable. »

Des bancs seront aussi disposés un peu partout sur le territoire pour le confort des marcheurs, en particulier les plus vulnérables, dans le but de les encourager à multiplier leurs déplacements à pied. Les résidents du lac Paquin désirent aussi accéder plus facilement au village en transport actif. « Le sujet a été abordé très fréquemment pendant la campagne électorale, les gens du lac Paquin veulent pouvoir se rendre au village en vélo. Nous y réfléchissons – mais ce n’est pas évident car le 7e Rang est étroit et les automobilistes roulent vite! »

Bref, les prochains mois seront l’occasion de constater la mise en place de certaines des mesures proposées dans le PMA. Pour la suite, tout sera une question de moyens financiers et d’acceptabilité sociale pour les citoyens. Il ne faut pas hésiter à prendre connaissance des mesures proposées dans le PMA sur le site de la municipalité : pma_web.pdf (valdavid.com) (des fiches détaillées les présentent à la fin du document) et à en parler avec les élus!