Maison Actualité Ski s’étudie – Aller à l’école des grands

Ski s’étudie – Aller à l’école des grands

Afin d’aider les nouveaux élèves, Ski-se-Dit publie, en collaboration avec le Centre collégial de Mont-Tremblant, une chronique régulière d’information générale. Ce mois-ci, nous vous présentons une collaboration des plus réussies entre des mentors du collégial et des enfants du primaire.

 

Véronique Bonin

Conseillère pédagogique

 

Au Centre collégial de Mont-Tremblant (CCMT), nous avons la ferme conviction que l’accès à l’éducation postsecondaire est crucial pour l’égalité des chances. C’est pourquoi, depuis l’automne 2023, nous travaillons en étroite collaboration avec des écoles primaires ciblées de la région pour offrir le programme l’École des Grands.

L’École des Grands (EDG) est un programme parascolaire d’aide aux devoirs et d’éveil scientifique qui soutient la réussite éducative et la résilience scolaire d’élèves vulnérables du primaire issus de milieux défavorisés ainsi que celles des personnes étudiantes au collégial à travers une relation de mentorat.

Les activités se déroulent les samedis avant-midi de l’année scolaire dans les installations du cégep. Les élèves du primaire consolident leurs acquis en français et en mathématiques grâce aux mentors collégiens, qui les soutiennent dans leurs devoirs et leçons. Les élèves prennent aussi part à des activités d’éveil scientifique et d’introduction à la programmation informatique dans les laboratoires du CCMT. Le transport scolaire ainsi que le déjeuner sont offerts aux participants. Le programme est gratuit et les mentors collégiens sont bénévoles.

Ce programme permet, entre autres, aux enfants du primaire de se projeter dans un parcours d’études postscolaires et de diminuer les risques de décrochage scolaire. La mission de l’EDG est de contribuer à l’égalité des chances et de permettre un réel accès à la réussite éducative des élèves du primaire et des personnes étudiantes vulnérables du collégial en utilisant comme leviers l’expertise, les infrastructures et l’engagement social du collège.

À ce sujet, plusieurs études démontrent que les étudiant.e.s de première génération ont plus de difficulté à entrevoir un parcours d’études postsecondaires. Le fait d’apprivoiser le milieu collégial tôt dans leur parcours scolaire contribue à atténuer cette difficulté. Ce projet, qui a lieu entre les murs du cégep, fait en sorte que les élèves du primaire cumulant plusieurs facteurs de vulnérabilité peuvent plus facilement s’y projeter et vivre moins d’appréhensions vis-à-vis des études collégiales. Ainsi, ce projet favorise l’accès aux études supérieures chez une population vulnérable.

L’impact est aussi notable chez les personnes étudiantes du collégial, chez qui on mesure une augmentation réelle des indicateurs de réussite éducative à la suite de la participation à l’EDG, soit : l’autonomie, l’engagement, la perception de compétence, la motivation intrinsèque et l’attachement au cégep. Il est à noter que ce sont les collégien.ne.s à risque de difficultés scolaires qui sont celles et ceux qui bénéficient le plus des retombées du programme.

Le programme contribue également au développement des facteurs de protection, tant chez les mentors que chez les élèves. Ces facteurs de protection sont reconnus, dans la littérature scientifique, pour soutenir la résilience scolaire notamment par le développement de compétences sociales, la capacité à résoudre des problèmes, le développement de l’autonomie, les attentes positives élevées du milieu envers la personne étudiante, les occasions d’implication dans l’environnement, le sentiment d’agir pour une cause et vers un futur, la présence de soutien, les relations attentionnées et l’engagement des personnes étudiantes.

Pour toutes ces raisons, le Centre collégial est fier de participer à ce programme qui a une portée sociale hors du commun et, comme le dit si bien la devise du cégep, nous travaillons très fort à être « Plus grands ensemble »!